Le Tour du Monde de Thomas

Seul et en stop, de septembre 2006 à septembre 2007

27 août 2006

(Espagne, Portugal) Kms parcourus : 500 Argent dépensé : 2.40 €

Au réveil à Oviedo, je fais la connaissance avec Taiole, mon coloc d´un soir, algérien en voyage et prof d´espagnol dans son pays. Apres un petit déjeuner copieux et des vérifications tatillonnes des soeurs, nous visitons rapidement Oviedo et je reprends ma route vers Saint Jacques de Compostelle. Carlos, médecin affable me conduit vers Gíjon. Il fait l´effort de parler tout doucement, corrige systématiquement mes fautes et nous arrivons à échanger pendant plus d´une demi heure. Nous passons Aviles, ville espagnole qui a la particularité d´accueillir une usine énorme d´Arcellor, le géant européen (indien ?) de l´acier : le site s´étend sur plus de 8 km, environ 15000 personnes y travaillent. Je me retrouve enfin sur le "camino de Compostella" et après deux voitures, c´est la rencontre magique avec deux bretons, Lomig et Marine, qui filent vers la Corogne. C´est un joyeux bazar dans la voiture, ils poussent toutes leurs affaires pour me faire une petite place. Marine part faire un service volontaire à l´étranger (SVE) près de Coimbra, au Portugal et va travailler avec une ONG qui se bat pour les droits des femmes. Lomig bosse dans la sérigraphie et l´accompagne. Ils sont très ouverts, cultivés, un peu bohème, un peu anar. Bretons qu´ils sont, ils se rendent dans un premier temps à la pointe Finisteria, dernier rocher de la Galice avant l´Atlantique. Je décide de les accompagner et de faire une croix, héhé, sur Santiago de Compostella. Nous traversons des paysages superbes et désolés, meurtris par des feux probablement d´origines criminelles. Comment peut on faire cela dans un cadre aussi grandiose ? Je ne comprends pas. Nous passons l´après midi une toute petite plage superbe. Dans la soirée, des dauphins viennent nous narguer, à quelques encablures du rivage. Mes deux bretons souhaitent passer la nuit au Portugal, alors nous reprenons la route et posons la tente après la frontière, entre les vignes et les eucalyptus.

Posté par thomasdivier à 22:01 - 02. 09/2006 Espagne, Portugal - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire