Le Tour du Monde de Thomas

Seul et en stop, de septembre 2006 à septembre 2007

01 septembre 2006

(Portugal, Espagne) Kms parcourus : 300 ; Argent dépensé : 7 Eur

Journée de stop pure et dure, je souhaite rejoindre au plus vite l'Afrique. Les débuts sont difficiles, j'essuie des regards suspicieux et des gestes plus ou moins sympa des automobilistes. Je suis finalement pris par José, conducteur de camion, qui transporte des barrres de fer à Faro. Il a passé plusieurs années en Suisse et parle français couramment. Il me raconte sa vie, me dit son pessimisme sur le Portugal qui voit grandir le fossé entre les pauvres et les riches. Sa vision de notre époque est vraiment intéressante : pour lui, nous sommes passés d'un esclavage physique, laborieux à un esclavage des cerveaux, ce qui est encore plus grave. Je l'aime beaucoup, c'est un chic type. Nous traversons des paysages très arides, où le bush s'étend à l'infini. Nous croisons sur la route des gitans, en calèche, et habillés de façon traditionnelle, avec de grandes robes blanches. Un couple d'anciens babas, reconvertis en bouilleurs de cru locaux et une charmante espagnole, très typée, me font rejoindre l'Espagne et Séville, sur des airs de flamenco. Je souhaite poursuivre mon voyage mais Saint Christophe en a décidé autrement. La sortie de Séville est un vrai calvaire et je finis par renoncer. Commence alors une longue errance dans la ville pour trouver l'Abergue (auberge gratuite). Après deux heures d'efforts, je la trouve enfin mais elle affiche complet et je me retrouve, avec l'aide d'une prof de français espagnole, dans un parc chic du centre ville pour une nouvelle nuit à la belle étoile. A 23h00, il fait encore 35°C.

Posté par thomasdivier à 19:07 - 02. 09/2006 Espagne, Portugal - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    merci

    bonjour monsieur kilomètres!! juste pour te dire:ton idée=géniale, ton courage=chapeau !,ta vision du monde=réelle ,tes photos tes réflexions :merci ,sa fait du bien de voir "des gens biens!"

    Posté par ana, 31 août 2007 à 14:17

Poster un commentaire