Le Tour du Monde de Thomas

Seul et en stop, de septembre 2006 à septembre 2007

26 avril 2007

(Inde) Kms parcourus : 0 ; Argent depense : 25 Eur

6h00 ce matin, je penetre dans l'enceinte du Taj Mahal. Ironie de l'histoire, ce chef d'oeuvre de l'art moghol est devenu le symbole d'une Inde majoritairement hindoue. Le mausolee se decouvre brusquement, derriere une porte toute simple. Majestueux, delicat, elance, son image se reflete dans l'eau des bassins. Cette "larme sur la joue du temps" selon l'expression de Rabindranath Tagore (grand poete et ecrivain indien) n'a pas ete cree pour celebrer une ferveur religieuse ou la grandeur d'un maharajah. Non, il est dedie a l'amour, un amour que l'empereur Shah Jahan a perdu. Le coeur devaste, il souhaita construire un monument a la memoire de feu Mumtaz Mahal. Comme aucun architecte du royaume n'etait capable de construire un projet a la dimension de la douleur de l'empereur, il convoqua le plus fameux architecte perse et tua sa femme. Comprenant enfin le chagrin du sultan, l'architecte fut capable d'imaginer le Taj Mahal. Je reste de longues heures a contempler cette merveille du monde, assis sur le marbre de l'esplanade. Fin de journee sur la terrasse d'un restaurant (avec vu sur le Taj, s'il vous plait) a jouer au cerf-volant avec des enfants au dessus d'installations electriques anarchiques.

Posté par thomasdivier à 08:27 - 18. 04/2007 Inde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire